Apprendre l’anglais

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

En 2011 la langue qui est la plus parlée à travers le monde est sans aucun doute possible le chinois. Cela ne veut pas dire pour autant que le chinois parlé est le plus parlé à travers le monde. Non, c’est simplement que le nombre total de personnes parlant le chinois est le plus grand à travers le monde. Ce n’est pas comme le fait de dire que la seconde langue aux USA est l’espagnol. Là véritablement cela sous-entend que la totalité des personnes l’espagnol arrive en second en comparaison du nombre d’Américains qui parlent avant tout ou seulement l’anglais. L’important, véritablement, n’est pas de savoir laquelle des langues vivantes se classe à la première place en termes de quantité de de locuteurs, mais bien quelle serait la plus employée. Donc présentement il est clairement établi que c’est l’anglais.
Appendre à parler anglais est donc tout-à-fait impératif en 2011. On trouve de nombreuses possibilités pour apprendre ou s’y replonger, en particulier le DIF, pour chacun de ceux qui ont cotisé. Sinon, on trouve plus classiquement des instituts de formation anglais pour tout le monde, pour une courte, une moyenne ou une longue durée. Le cours particulier pour enfants ou pour adultes est au final la voie efficace, mais aussi en revanche la plus onéreuse. Il est par voie de conséquence primordial faut donc peser le pour et le contre et choisir.
Jusqu’au dix-neuvième siècle, le français tenait une place prépondérante partout en Europe, du fait que la France soit un pays en même temps conquérant et versé dans l’intellect, qui diffusait donc à travers ses conquêtes, et ses aventures, des idées novatrices, des livres, de la philosophie, … Il y a bien longtemps que ce n’est plus le cas. En effet, la langue qui a pris sa place dans le monde du 21ème siècle est sans conteste la langue de Shakespeare. Pour tout ce qui est relatif au web, au commerce international ou à la vulgarisation scientifique, c’est bien l’anglais qui remporte la mise. De plus s’agissant du tourisme, c’est bien entendu lui le premier : dans toutes les contrées du monde, même arabophone, n’importe qui connaissant la base de l’anglais se fera comprendre et obtiendra ce qu’il veut.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »